C’est vrai et cela s’explique. Le virus cherche une cellule hôte pour se servir de ses compétences chimiques.
Le première étape est de s’arrimer à la paroi de la cellule. Pour cela le virus utilise des structures chimiques de la paroi de chaque type de cellule. Ces structures doivent être compatibles avec les « crampons » du virus ce qui ne les rend parfois pas réceptives.
Lorsque le virus est arrimé sur une membrane cellulaire extérieure compatible, il doit encore pouvoir la percer pour pénétrer à l’intérieur et utiliser les petites « usines »(cytochromes, mitochondries). Par exemple en reproduisant son ADN ou ARN.
Pour chaque virus il y a des types de cellules plus réceptives que d’autres ce qui peut expliquer la variation des symptômes.